Année : 1917

lundi, 1 janvier 1917

Année 1917

En 1916, l’échec des offensives (allemande à Verdun, alliée dans la Somme) a montré l’inanité de toute tentative de percée...

Lire la suite...
lundi, 1 janvier 1917

« Pronostics pour 1917 »

  Le général Nivelle, nouveau commandant en chef des armées, adresse ses vœux aux soldats :   « Jamais notre...

Lire la suite...
mardi, 2 janvier 1917

Raspoutine

Dans Le Populaire, Vérax commente la mort de Raspoutine assassiné par des nationalistes russes, dans la nuit du 29 au...

Lire la suite...
mercredi, 3 janvier 1917

Nos « As »

Le 22 août dernier, Le Populaire consacrait un article élogieux au lieutenant Heurtaux, ancien élève du Lycée (voir notre chronique...

Lire la suite...
jeudi, 4 janvier 1917

Honneur au 65e de Nantes

En décembre 1916, le général Guillaumat remplace le général Nivelle, nommé commandant en chef, à la tête de la Deuxième armée, celle de...

Lire la suite...
vendredi, 5 janvier 1917

L’oeuvre municipale du Jardin Familial

L’occupation des riches régions agricoles et minières du Nord par l’ennemi et la guerre sous-marine qui ralentit les importations, provoquent...

Lire la suite...
samedi, 6 janvier 1917

Les lapins au secours de la patrie

Pour faire face à la pénurie qui s’installe, le gouvernement multiplie les initiatives.   Sous prétexte de développer un enseignement...

Lire la suite...
dimanche, 7 janvier 1917

Clemenceau sur le front de Verdun

Sur le front de Verdun, le général Guillaumat a la visite de Clemenceau.   Il écrit à son épouse : « Clemenceau...

Lire la suite...
lundi, 8 janvier 1917

Le Tigre dévore du… vermicelle

Sur le front de Verdun, Clemenceau est toujours l’hôte du général Guillaumat qui écrit à son épouse :   « Cet animal...

Lire la suite...
jeudi, 11 janvier 1917

Un coup de pinard

Le Phare publie aujourd’hui un premier dessin (il y en aura un autre le 16) d’un « jeune artiste nazairien » qui...

Lire la suite...
samedi, 13 janvier 1917

Grandiloquence et dérision

Après trois ans de guerre, les soldats sont las et désabusés.   Le bataillon de Maurice Digo, au repos au...

Lire la suite...
dimanche, 14 janvier 1917

Grèves dans les usines de guerre

La prolongation de la guerre et les difficultés, en particulier d’approvisionnement, qu’elle provoque ont raison de l’Union sacrée.   Pour...

Lire la suite...
mardi, 16 janvier 1917

L’essoufflement de l’enseignement patriotique

En cette année 1917, la victoire n’est plus qu’une échéance lointaine et la lassitude gagne toute la population.   Instituteurs...

Lire la suite...
jeudi, 18 janvier 1917

Verdun : « la foire du monde »

Le retentissement de la bataille de Verdun y attire journalistes, dignitaires des pays alliés, curieux et parlementaires désireux de s’informer…...

Lire la suite...
samedi, 20 janvier 1917

Vive le vin ! Mort à l’alcool !

Pour discréditer l’active campagne menée en ce moment par la Ligue antialcoolique de Nantes, ses adversaires, écrit le journaliste du...

Lire la suite...
lundi, 22 janvier 1917

La Russie tiendra

Depuis le début de la guerre, la Russie a déjà perdu 5 millions d’hommes, dont plus d’un tiers (1,8 million)...

Lire la suite...
mardi, 23 janvier 1917

La société des nations

Alors que les démarches pour « une paix sans victoire » du président américain Wilson agacent ou font rire sous cape hommes...

Lire la suite...
jeudi, 25 janvier 1917

Vague de froid

« Allons-nous vers une période de froid intense ? » interroge Le Populaire qui raconte :   « Les arbres des Cours, tout le Jardin...

Lire la suite...
vendredi, 26 janvier 1917

Grève à Nantes

Le mouvement de grève commencé à Paris le 8 janvier touche Nantes.   On peut lire ce matin dans Le...

Lire la suite...
dimanche, 28 janvier 1917

« La route polie comme un miroir »

La vague de froid dont souffrent les Nantais, touche toute la France.   Sur le front, Alphonse de Châteaubriant écrit...

Lire la suite...
mardi, 30 janvier 1917

Nantes-la-blanche

Sous ce titre faisant référence à « Nantes-la-Grise » de Jules Grandjouan, le journaliste du Phare se livre à une description lyrique...

Lire la suite...
jeudi, 1 février 1917

« La guerre sous-marine à outrance »

En réplique au blocus mis en place par les Alliés, l’Allemagne s’était lancée en 1915 dans une intense guerre sous-marine....

Lire la suite...
vendredi, 2 février 1917

La carte de sucre

L’intensification de la guerre maritime provoque un début de pénurie. Les députés viennent de débattre de « La crise du charbon »....

Lire la suite...
samedi, 3 février 1917

« La morsure du froid »

    Le froid, vif à Nantes (-10° relevé au Petit-Port), l’est encore plus dans l’Aisne, là où se trouve...

Lire la suite...
dimanche, 4 février 1917

Enfin !

« Enfin ! » titre Gaston Veil dans Le Populaire.   Ce cri du cœur a son explication en une du Phare : « La...

Lire la suite...
lundi, 5 février 1917

Le froid et la fréquentation scolaire

« La fréquentation a laissé à désirer depuis le mois de janvier. La cause première a été la rigueur de l’hiver…...

Lire la suite...
mardi, 6 février 1917

C’est la guerre ! Voici venus les jours sans bonbons.

Sous ce titre, Le Phare présente l’arrêté du préfet de la Loire-Inférieure qui interdit la vente de pâtisserie et confiserie...

Lire la suite...
mercredi, 7 février 1917

Concours d’auto-cuiseurs

  Les journaux annoncent que, pour faire des économies d’énergie, la municipalité lance un concours d’auto-cuiseurs (marmites norvégiennes) réservé aux...

Lire la suite...
jeudi, 8 février 1917

Cours d’apprentissage pour les femmes

Pour remplacer les ouvriers partis au front, Le Populaire de ce jour annonce qu’un enseignement professionnel est mis en place...

Lire la suite...
vendredi, 9 février 1917

Les nouvelles restrictions

Sous ce titre, Le Phare annonce que : « par suite de la rigueur de la température, pour restreindre la consommation de...

Lire la suite...
dimanche, 11 février 1917

Journée des tuberculeux

Aux nombreuse « œuvres » et « journées » mises en place depuis 1914 pour venir en aide aux poilus et fortifier le lien...

Lire la suite...
mardi, 13 février 1917

Se montrer à Verdun

  Sur le front de Verdun, le général Guillaumat est excédé de certains comportements.   Il écrit à son épouse :...

Lire la suite...
mercredi, 14 février 1917

Restrictions : la presse aussi

Les journaux nantais annoncent que : « Le Conseil des ministres a décidé, toujours dans le but de restreindre la consommation du...

Lire la suite...
jeudi, 15 février 1917

Le régime des deux plats

Les journaux nantais publient un arrêté préfectoral qui : « interdit de servir à la même personne plus de deux plats dont...

Lire la suite...
vendredi, 16 février 1917

Charles Brunellière

  Aujourd’hui, Le Populaire (mais pas Le Phare) consacre un long article aux obsèques de Charles Brunellière décédé le 12...

Lire la suite...
samedi, 17 février 1917

Le beurre se fait rare

Sous ce titre, Le Phare écrit  que :   « Le marché de samedi a été aussi chichement approvisionné en beurre...

Lire la suite...
dimanche, 18 février 1917

L’Arrière, notre seul ennemi

    La prolongation de la guerre et les difficultés qu’elle entraîne exacerbent les sentiments, les rancœurs, l’incompréhension.   Maurice...

Lire la suite...
mardi, 20 février 1917

La guerre fléau de Dieu

Plus le temps passe, plus les combattants ont l’impression d’être englués dans une guerre interminable.   Jacques Vaché écrit à...

Lire la suite...
jeudi, 22 février 1917

Talonné par le cafard

Dès que le soldat quitte les zones de combat, où toute son attention est accaparée par la survie, il retrouve...

Lire la suite...
samedi, 24 février 1917

Le nouveau pain… rassis

Les journaux nantais annoncent que :   « A partir de dimanche matin, nous allons donc manger un nouveau pain fabriqué avec...

Lire la suite...
dimanche, 25 février 1917

Le bleu

  L’exaltation patriotique des premiers jours résiste mal à la guerre, fût-elle Grande.   Maurice Digo note dans ses Carnets :...

Lire la suite...
lundi, 26 février 1917

La ligne Hindenburg

Depuis quelques semaines, les communiqués de guerre, publiés quotidiennement dans les journaux nantais, signalent une progression des Anglais sur le...

Lire la suite...
mardi, 27 février 1917

Le capitaine Heurtaux

On se souvient que le 3 janvier dernier (voir notre chronique de ce jour) Le Phare rendait hommage au lieutenant...

Lire la suite...