Année : 1917

lundi, 1 janvier 1917

Année 1917

En 1916, l’échec des offensives (allemande à Verdun, alliée dans la Somme) a montré l’inanité de toute tentative de percée...

Lire la suite...
lundi, 1 janvier 1917

« Pronostics pour 1917 »

  Le général Nivelle, nouveau commandant en chef des armées, adresse ses vœux aux soldats :   « Jamais notre...

Lire la suite...
mardi, 2 janvier 1917

Raspoutine

Dans Le Populaire, Vérax commente la mort de Raspoutine assassiné par des nationalistes russes, dans la nuit du 29 au...

Lire la suite...
mercredi, 3 janvier 1917

Nos « As »

Le 22 août dernier, Le Populaire consacrait un article élogieux au lieutenant Heurtaux, ancien élève du Lycée (voir notre chronique...

Lire la suite...
jeudi, 4 janvier 1917

Honneur au 65e de Nantes

En décembre 1916, le général Guillaumat remplace le général Nivelle, nommé commandant en chef, à la tête de la Deuxième armée, celle de...

Lire la suite...
vendredi, 5 janvier 1917

L’oeuvre municipale du Jardin Familial

L’occupation des riches régions agricoles et minières du Nord par l’ennemi et la guerre sous-marine qui ralentit les importations, provoquent...

Lire la suite...
samedi, 6 janvier 1917

Les lapins au secours de la patrie

Pour faire face à la pénurie qui s’installe, le gouvernement multiplie les initiatives.   Sous prétexte de développer un enseignement...

Lire la suite...
dimanche, 7 janvier 1917

Clemenceau sur le front de Verdun

Sur le front de Verdun, le général Guillaumat a la visite de Clemenceau.   Il écrit à son épouse : « Clemenceau...

Lire la suite...
lundi, 8 janvier 1917

Le Tigre dévore du… vermicelle

Sur le front de Verdun, Clemenceau est toujours l’hôte du général Guillaumat qui écrit à son épouse :   « Cet animal...

Lire la suite...
jeudi, 11 janvier 1917

Un coup de pinard

Le Phare publie aujourd’hui un premier dessin (il y en aura un autre le 16) d’un « jeune artiste nazairien » qui...

Lire la suite...
samedi, 13 janvier 1917

Grandiloquence et dérision

Après trois ans de guerre, les soldats sont las et désabusés.   Le bataillon de Maurice Digo, au repos au...

Lire la suite...
dimanche, 14 janvier 1917

Grèves dans les usines de guerre

La prolongation de la guerre et les difficultés, en particulier d’approvisionnement, qu’elle provoque ont raison de l’Union sacrée.   Pour...

Lire la suite...
mardi, 16 janvier 1917

L’essoufflement de l’enseignement patriotique

En cette année 1917, la victoire n’est plus qu’une échéance lointaine et la lassitude gagne toute la population.   Instituteurs...

Lire la suite...
jeudi, 18 janvier 1917

Verdun : « la foire du monde »

Le retentissement de la bataille de Verdun y attire journalistes, dignitaires des pays alliés, curieux et parlementaires désireux de s’informer…...

Lire la suite...
samedi, 20 janvier 1917

Vive le vin ! Mort à l’alcool !

Pour discréditer l’active campagne menée en ce moment par la Ligue antialcoolique de Nantes, ses adversaires, écrit le journaliste du...

Lire la suite...
lundi, 22 janvier 1917

La Russie tiendra

Depuis le début de la guerre, la Russie a déjà perdu 5 millions d’hommes, dont plus d’un tiers (1,8 million)...

Lire la suite...
mardi, 23 janvier 1917

La société des nations

Alors que les démarches pour « une paix sans victoire » du président américain Wilson agacent ou font rire sous cape hommes...

Lire la suite...
jeudi, 25 janvier 1917

Vague de froid

« Allons-nous vers une période de froid intense ? » interroge Le Populaire qui raconte :   « Les arbres des Cours, tout le Jardin...

Lire la suite...
vendredi, 26 janvier 1917

Grève à Nantes

Le mouvement de grève commencé à Paris le 8 janvier touche Nantes.   On peut lire ce matin dans Le...

Lire la suite...
dimanche, 28 janvier 1917

« La route polie comme un miroir »

La vague de froid dont souffrent les Nantais, touche toute la France.   Sur le front, Alphonse de Châteaubriant écrit...

Lire la suite...
mardi, 30 janvier 1917

Nantes-la-blanche

Sous ce titre faisant référence à « Nantes-la-Grise » de Jules Grandjouan, le journaliste du Phare se livre à une description lyrique...

Lire la suite...
jeudi, 1 février 1917

« La guerre sous-marine à outrance »

En réplique au blocus mis en place par les Alliés, l’Allemagne s’était lancée en 1915 dans une intense guerre sous-marine....

Lire la suite...
vendredi, 2 février 1917

La carte de sucre

L’intensification de la guerre maritime provoque un début de pénurie. Les députés viennent de débattre de « La crise du charbon »....

Lire la suite...
samedi, 3 février 1917

« La morsure du froid »

    Le froid, vif à Nantes (-10° relevé au Petit-Port), l’est encore plus dans l’Aisne, là où se trouve...

Lire la suite...
dimanche, 4 février 1917

Enfin !

« Enfin ! » titre Gaston Veil dans Le Populaire.   Ce cri du cœur a son explication en une du Phare : « La...

Lire la suite...
lundi, 5 février 1917

Le froid et la fréquentation scolaire

« La fréquentation a laissé à désirer depuis le mois de janvier. La cause première a été la rigueur de l’hiver…...

Lire la suite...
mardi, 6 février 1917

C’est la guerre ! Voici venus les jours sans bonbons.

Sous ce titre, Le Phare présente l’arrêté du préfet de la Loire-Inférieure qui interdit la vente de pâtisserie et confiserie...

Lire la suite...
mercredi, 7 février 1917

Concours d’auto-cuiseurs

  Les journaux annoncent que, pour faire des économies d’énergie, la municipalité lance un concours d’auto-cuiseurs (marmites norvégiennes) réservé aux...

Lire la suite...
jeudi, 8 février 1917

Cours d’apprentissage pour les femmes

Pour remplacer les ouvriers partis au front, Le Populaire de ce jour annonce qu’un enseignement professionnel est mis en place...

Lire la suite...
vendredi, 9 février 1917

Les nouvelles restrictions

Sous ce titre, Le Phare annonce que : « par suite de la rigueur de la température, pour restreindre la consommation de...

Lire la suite...
dimanche, 11 février 1917

Journée des tuberculeux

Aux nombreuse « œuvres » et « journées » mises en place depuis 1914 pour venir en aide aux poilus et fortifier le lien...

Lire la suite...
mardi, 13 février 1917

Se montrer à Verdun

  Sur le front de Verdun, le général Guillaumat est excédé de certains comportements.   Il écrit à son épouse :...

Lire la suite...
mercredi, 14 février 1917

Restrictions : la presse aussi

Les journaux nantais annoncent que : « Le Conseil des ministres a décidé, toujours dans le but de restreindre la consommation du...

Lire la suite...
jeudi, 15 février 1917

Le régime des deux plats

Les journaux nantais publient un arrêté préfectoral qui : « interdit de servir à la même personne plus de deux plats dont...

Lire la suite...
vendredi, 16 février 1917

Charles Brunellière

  Aujourd’hui, Le Populaire (mais pas Le Phare) consacre un long article aux obsèques de Charles Brunellière décédé le 12...

Lire la suite...
samedi, 17 février 1917

Le beurre se fait rare

Sous ce titre, Le Phare écrit  que :   « Le marché de samedi a été aussi chichement approvisionné en beurre...

Lire la suite...
dimanche, 18 février 1917

L’Arrière, notre seul ennemi

    La prolongation de la guerre et les difficultés qu’elle entraîne exacerbent les sentiments, les rancœurs, l’incompréhension.   Maurice...

Lire la suite...
mardi, 20 février 1917

La guerre fléau de Dieu

Plus le temps passe, plus les combattants ont l’impression d’être englués dans une guerre interminable.   Jacques Vaché écrit à...

Lire la suite...
jeudi, 22 février 1917

Talonné par le cafard

Dès que le soldat quitte les zones de combat, où toute son attention est accaparée par la survie, il retrouve...

Lire la suite...
samedi, 24 février 1917

Le nouveau pain… rassis

Les journaux nantais annoncent que :   « A partir de dimanche matin, nous allons donc manger un nouveau pain fabriqué avec...

Lire la suite...
dimanche, 25 février 1917

Le bleu

  L’exaltation patriotique des premiers jours résiste mal à la guerre, fût-elle Grande.   Maurice Digo note dans ses Carnets :...

Lire la suite...
lundi, 26 février 1917

La ligne Hindenburg

Depuis quelques semaines, les communiqués de guerre, publiés quotidiennement dans les journaux nantais, signalent une progression des Anglais sur le...

Lire la suite...
mardi, 27 février 1917

Le capitaine Heurtaux

On se souvient que le 3 janvier dernier (voir notre chronique de ce jour) Le Phare rendait hommage au lieutenant...

Lire la suite...
jeudi, 1 mars 1917

Sacrifier au dieu Alcool

La guerre provoque misère et détresse morale comme le constate le directeur de l’école de la rue de la Faïencerie...

Lire la suite...
samedi, 3 mars 1917

L’enfant agit en maître

Le directeur de l’école de garçon du boulevard de la Colinière (aujourd’hui Bd des Poilus) constate dans un rapport :...

Lire la suite...
lundi, 5 mars 1917

Cultivons, ensemençons

Sous ce titre, Le Populaire écrit : « Il est de toute nécessité aujourd’hui de ne laisser inculte aucune parcelle de terrain....

Lire la suite...
mercredi, 7 mars 1917

Une de nos élèves est morte

La directrice de l’école de filles de la rue Evariste Luminais écrit dans un rapport :   « Une de nos...

Lire la suite...
vendredi, 9 mars 1917

L’école contre l’alcoolisme

  Le Ministère de l’Instruction Publique recommandant de lutter contre l’alcoolisme, certaines écoles de Nantes tentent de mettre en place...

Lire la suite...
lundi, 12 mars 1917

« Bagdad est tombée »

« Bagdad est tombée Les troupes britanniques sont entrées ce matin dans Bagdad » titre Le Phare.   Après avoir rappelé la...

Lire la suite...
mardi, 13 mars 1917

Les troubles de Petrograd et de Moscou

C’est en petits caractères et en page intérieure que les journaux nantais titrent pour la première fois sur ce qu’on...

Lire la suite...
vendredi, 16 mars 1917

L’abdication du Tzar

C’est en « Dernière heure » sous le titre « La révolution triomphante L’abdication du Tzar » que Le Phare annonce l’événement survenu la...

Lire la suite...
samedi, 17 mars 1917

Que va devenir le tzar ?

Les journaux nantais consacrent entièrement leur première page à l’abdication de Nicolas II.   Le Populaire donne le ton de...

Lire la suite...
dimanche, 18 mars 1917

Période mouvementée

  Le général Guillaumat écrit à son épouse : « Les journaux arrivent annonçant la démission de Briand. C’est la grande lessive,...

Lire la suite...
lundi, 19 mars 1917

Le commencement du coup de balai

C’est la une du Phare qui précise, en-dessous, en gros caractères : « Marche en avant sur un front de plus de...

Lire la suite...
mardi, 20 mars 1917

« Un gouvernement qui gouverne »

Les journaux annoncent la composition du nouveau gouvernement formé par Alexandre Ribot.   Dans Le Populaire, Gaston Veil commente : « Que...

Lire la suite...
mercredi, 21 mars 1917

Wilson décrète la mobilisation

Sous ce titre le journaliste du Phare s’enflamme : « M. Wilson vient d’ordonner la mobilisation de 500 000 miliciens… La guerre n’est...

Lire la suite...
samedi, 24 mars 1917

L’heure d’été

« Ainsi donc, depuis samedi 24 mars, à 23 heures, nous vieillissons de 60 minutes. Nous nous y prenons, cette fois,...

Lire la suite...
mardi, 27 mars 1917

Rôle de composition ?

Devoir de composition française donné ce jour à l’école de filles du Port-Communeau (cours moyen)   « Votre mère reçoit une...

Lire la suite...
mardi, 27 mars 1917

Le ravitaillement pose problème

  Devoir d’arithmétique donné ce jour à l’école de filles du Port-Communeau (cours moyen)   « Le service de ravitaillement a...

Lire la suite...
mercredi, 28 mars 1917

Préparation de l’offensive

Sur le front de l’Aisne, dans le secteur du Chemin des Dames, le général Nivelle prépare une offensive.   Maurice...

Lire la suite...
jeudi, 29 mars 1917

« Une armée de démonstration »

Sous ce titre, Le Phare annonce que le président américain Wilson va bientôt déclarer la guerre à l’Allemagne et qu’il...

Lire la suite...
vendredi, 30 mars 1917

« Le mouvement révolutionnaire russe »

C’est le titre de l’éditorial de Gaston Veil.   Plus que tout autre, le directeur du Populaire s’intéresse à ce...

Lire la suite...
samedi, 31 mars 1917

Guerre mondiale

« Le gouvernement républicain chinois ne s’est pas contenté de rompre simplement ses relations diplomatiques avec l’Allemagne. Il vient en effet...

Lire la suite...
lundi, 2 avril 1917

« L’heure de la décision »

C’est aujourd’hui, en soirée pour nous à cause du décalage horaire, que le président Wilson doit adresser au Congrès américain,...

Lire la suite...
mardi, 3 avril 1917

« Hurrah ! »

« Hurrah ! pour le Président Wilson et les Etats-Unis ! Les Etats-Unis en guerre avec l’Allemagne » Le Populaire     « La guerre...

Lire la suite...
mercredi, 4 avril 1917

Les Etats-Unis à l’école

Avant même que les instructions ministérielles recommandent aux instituteurs de lire aux élèves la brochure officielle intitulée : « Les Etats-Unis, leur...

Lire la suite...
jeudi, 5 avril 1917

« C’est la guerre ! »

  Le Congrès a voté hier la déclaration de guerre des USA à l’Allemagne.   L’événement attendu fait la une...

Lire la suite...
vendredi, 6 avril 1917

Un télégramme du maire de Nantes

Le maire de Nantes, Paul Bellamy, vient d’adresser à l’ambassadeur des Etats-Unis le télégramme suivant :   « A l’heure où nous...

Lire la suite...
dimanche, 8 avril 1917

Pâques

Positionné sur le front de l’Aisne dans l’attente de l’offensive sur le Chemin des Dames, Maurice Digo note dans ses...

Lire la suite...
lundi, 9 avril 1917

USA : une armée sera envoyée en France

Sous ce titre Le Phare annonce que :   « Les projets de loi qui vont être déposés au Congrès, cette semaine,...

Lire la suite...
mardi, 10 avril 1917

« La confiance est très ébranlée »

Sur le front de l’Aisne, dans le secteur du Chemin des Dames, Maurice Digo attend toujours l’ordre de passer à...

Lire la suite...
mercredi, 11 avril 1917

Succès britanniques en Artois

Après une forte progression sur le front de la Somme, consécutive au repli allemand sur la ligne Hindenburg, les troupes...

Lire la suite...
jeudi, 12 avril 1917

Lobbying nantais

Le Populaire indique que :   « M. Paul Bellamy, maire de Nantes, a réuni à l’Hôtel de Ville un certain nombre...

Lire la suite...
vendredi, 13 avril 1917

Jours sans viande

Pour faire face à la pénurie, un décret, à paraître demain, établit deux jours sans viande dans la semaine. Le...

Lire la suite...
samedi, 14 avril 1917

« Rendez-vous sans crainte »

Sur le front de l’Aisne, l’offensive sur le Chemin des Dames est proche. Les artilleries se déchaînent ainsi que… la...

Lire la suite...
dimanche, 15 avril 1917

« Les formidables dimensions de l’INCONNU »

Sur le front de l’Aisne, l’offensive est pour demain. Maurice Digo note dans ses Carnets :   « A 10 heures, transmission...

Lire la suite...
lundi, 16 avril 1917

L’offensive du général Nivelle

Le 16 avril au matin, les troupes françaises placées sous les ordres du général Nivelle partent à l’assaut de la...

Lire la suite...
mardi, 17 avril 1917

Une offensive loupée

Au deuxième jour de l’offensive, alors que les journaux nantais crient victoire, Maurice Digo note dans ses Carnets :   « Nous...

Lire la suite...
mercredi, 18 avril 1917

A Craonne sur le plateau

  « Importants succès entre Soissons et Craonne » titre Le Phare tandis que, juste à côté, Maurice Schwob intitule son éditorial...

Lire la suite...
jeudi, 19 avril 1917

Lénine : une colombe de la paix… allemande

Toujours très attentif à la situation en Russie, Le Populaire se livre à une revue de presse à propos du...

Lire la suite...
samedi, 21 avril 1917

Au camp de concentration de Guérande

  « Dans un précédent article, nous nous sommes efforcés de montrer, par une promenade rapide à travers le camp de...

Lire la suite...
dimanche, 22 avril 1917

My little boudoir

  Interprète auprès des troupes britanniques qui se battent en Artois, Jacques Vaché vit la guerre en retrait des premières...

Lire la suite...
mardi, 24 avril 1917

Le Chemin des Dames

Chaque jour les journaux nantais publient les communiqués officiels transmis par les autorités militaires.   Celui du 24 avril est...

Lire la suite...
jeudi, 26 avril 1917

« Quelle est l’influence de ce Lénine ? »

« Nous continuons à ne pas voir très clair dans les affaires de Russie. Nous recevons quelques extraits de journaux russes,...

Lire la suite...
vendredi, 27 avril 1917

Accueillir les Américains : Nantes et Saint-Nazaire candidates

  Aussitôt après leur entrée en guerre, les USA envoient des missions d’études dans les ports de France pour envisager...

Lire la suite...
samedi, 28 avril 1917

« L’insuccès de notre offensive »

A propos de l’offensive sur le Chemin des Dames, le général Guillaumat écrit à son épouse : « L’insuccès de notre offensive...

Lire la suite...
lundi, 30 avril 1917

A la santé du tank

Utilisés pour la première fois par les Anglais sur le front à l’occasion de la bataille de la Somme (voir...

Lire la suite...
mardi, 1 mai 1917

Nantes champion de France

A Bordeaux, en finale du championnat de France de rugby, le SNUC s’impose face à Toulouse et emporte le titre....

Lire la suite...
mercredi, 2 mai 1917

« St-Nazaire – Nantes base américaine »

Sous ce titre, les journaux nantais annoncent que les maires de Nantes et Saint-Nazaire « continuent avec succès les démarches engagées...

Lire la suite...
samedi, 5 mai 1917

« Les Français prennent Craonne »

Le Phare consacre toute sa première page à la situation militaire.   Il déroule les communiqués officiels, qui en occupent...

Lire la suite...
lundi, 7 mai 1917

« On discute à voix basse »

Après l’offensive sanglante et inutile du Chemin des Dames la révolte a gagné la troupe.   Maurice Digo note dans...

Lire la suite...
mardi, 8 mai 1917

Gloire à nos aviateurs

  Le communiqué officiel de ce jour expédie en trois phrases la situation sur les différents champs de bataille pour...

Lire la suite...
mercredi, 9 mai 1917

La foi et la guerre

Le sentiment religieux, relancé ou accentué par la guerre, évolue au fil du temps selon le général Guillaumat qui écrit...

Lire la suite...
vendredi, 11 mai 1917

« J’aime les endroits civilisés »

Jacques Vaché, mobilisé sur le front d’Artois, écrit à son amie Jeanne Derrien :   « Tout de même, si la guerre...

Lire la suite...
dimanche, 13 mai 1917

Les bruits de couloirs du GQG

Le Grand Quartier Général bruisse depuis quelques jours de rumeurs de mutations-sanctions et de promotions.   Le général Buat, ancien...

Lire la suite...
mardi, 15 mai 1917

« Le général Pétain, Généralissime »

Sous ce titre, les journaux nantais publient la décision prise en conseil des ministres confiant au général Pétain le commandement...

Lire la suite...
vendredi, 18 mai 1917

Une délégation américaine à Nantes

Ce matin, une délégation américaine composée de responsables de l’ambassade US à Paris et de journalistes du « New-York Sun », New-York...

Lire la suite...
samedi, 19 mai 1917

« Dans deux mois, une armée américaine sera en France »

Sous ce titre, Le Phare écrit :   « Le Président Wilson a annoncé que le départ des forces expéditionnaires américaines pour...

Lire la suite...
dimanche, 20 mai 1917

« L’enlèvement du plateau de Craonne »

Sous ce titre, Le Phare écrit :   « L’enlèvement du plateau de Craonne restera l’un des plus beaux faits d’armes de...

Lire la suite...
mercredi, 23 mai 1917

Artistes

Tous les poilus nantais ne sont pas engagés de la même façon dans la guerre.   Si Maurice Digo, en...

Lire la suite...
jeudi, 24 mai 1917

« Le refus de monter en première ligne »

Engagé dans l’offensive sur le Chemin des Dames, le nantais Maurice Digo note dans ses Carnets :   « La rébellion commence...

Lire la suite...
vendredi, 25 mai 1917

Se mutiner ?

On l’a vu hier ; dans le bataillon de Maurice Digo la révolte gronde.     Les soldats iront-ils jusqu’à se...

Lire la suite...
samedi, 26 mai 1917

Pour aider ceux qui souffrent

Depuis 1914, les enfants des écoles sont engagés dans le grand combat patriotique à travers de nombreuses œuvres de guerre,...

Lire la suite...
dimanche, 27 mai 1917

La grève des ouvrières

Selon les journaux, on compte aujourd’hui à Paris environ 25 000 grévistes :   « parmi lesquels les repasseuses, blanchisseuses, les employées de...

Lire la suite...
mardi, 29 mai 1917

Les midinettes obtiennent la Semaine anglaise

Dans son éditorial, Gaston Veil écrit :   « La semaine anglaise a été votée à la Chambre avec une rapidité dont...

Lire la suite...
mercredi, 30 mai 1917

Les carpes du Jardin des Plantes

« La pêche de la carpe a commencé ce matin à 7 heures, dans le grand bassin du jardin des Plantes....

Lire la suite...
vendredi, 1 juin 1917

1er juin 1917 : Nous sommes des poires ! Dans son journal de l’année 1917, le compositeur nantais Louis Vuillemin essaie de...

Lire la suite...
dimanche, 3 juin 1917

L’offensive russe serait proche

Selon Le Phare, Allemands et Autrichiens : « craignent une reprise de l’activité russe dans les Carpathes et en Galicie ».   Le...

Lire la suite...
mardi, 5 juin 1917

« A bas la guerre ! »

Ce 5 juin, le canonnier auxiliaire Lucien Bouchaud, du 51e d’artillerie, détaché comme ouvrier menuisier dans un atelier de la...

Lire la suite...
vendredi, 8 juin 1917

A l’arrière, « les foules effervescentes »

Maurice Digo part en permission ; il décrit les scènes vues à Paris :   « A Paris, dès la gare de l’Est,...

Lire la suite...
dimanche, 10 juin 1917

Privations à l’arrière comme au front

Les journaux nantais publient ce communiqué du préfet :   « Par suite de la crise des transports, il n’a pas été...

Lire la suite...
dimanche, 10 juin 1917

Train de permissionnaires dans les gares de Nantes

Aujourd’hui, le commissaire de police de Nantes écrit au préfet : « Depuis quelques jours des incidents… sont provoqués au passage...

Lire la suite...
mardi, 12 juin 1917

Le moral des civils

Les incidents signalés hier dans les gares de Nantes s’étant renouvelés le commissaire de police reprend la plume pour les...

Lire la suite...
mercredi, 13 juin 1917

« Le train de 20 heures 25 »

  Les incidents répétés provoqués par les poilus permissionnaires dans les gares de Nantes amènent les autorités à utiliser la...

Lire la suite...
vendredi, 15 juin 1917

« Restez chez vous ! »

Malgré les articles de la veille, le passage des trains de permissionnaires en gare de Nantes provoque toujours des troubles....

Lire la suite...
vendredi, 15 juin 1917

« Les femmes doivent beaucoup les démoraliser »

  En gare de Nantes les incidents continuent au passage des trains transportant des permissionnaires. L’un de ces derniers est...

Lire la suite...
samedi, 16 juin 1917

Triste spectacle pour nos alliés

Dans son rapport journalier au préfet le commissaire de police de Nantes signale que : « A la gare de la Bourse,...

Lire la suite...
dimanche, 17 juin 1917

Les raisons de la colère

  Dans les gares de Nantes, les incidents continuent au passage du train des permissionnaires. Des soldats et des civils...

Lire la suite...
lundi, 18 juin 1917

« Les permissionnaires éviteront Nantes »

  Sous ce titre Le Populaire écrit :   « En raison des incidents qui se sont produits depuis quelques jours, au...

Lire la suite...
mardi, 19 juin 1917

« Journée à cafard »

Le général Guillaumat écrit à son épouse :   « C’était notre journée à cafard : on est en train de juger 22...

Lire la suite...
mercredi, 20 juin 1917

Le caporal épinglé

  Les trains de permissionnaires venant de Bretagne ne passent plus à Nantes depuis le 18 juin, mais ceux venant...

Lire la suite...
jeudi, 21 juin 1917

« Ça va mieux ! »

C’est le titre de l’édito de Gaston Veil dans Le Populaire : « ça va mieux ! ».   Son collègue du Phare, Maurice...

Lire la suite...
vendredi, 22 juin 1917

« La crédulité humaine est insondable ! »

Petit à petit le calme revient dans les gares de Nantes.   La presse, aux ordres, range déjà les incidents...

Lire la suite...
samedi, 23 juin 1917

Les Américains débarquent en train

« Les Américains à Saint-Nazaire » titre en page intérieure Le Populaire. Suit un article très raccourci par Dame Anastasie (15 lignes...

Lire la suite...
dimanche, 24 juin 1917

Un peu d’énergie et quelques précautions

Le général Guillaumat écrit à son épouse :   « Le calme semble renaître un peu dans l’esprit du troupier, grâce à...

Lire la suite...
lundi, 25 juin 1917

Emeute militaire en gare de Châteaubriant

  Les trains de permissionnaires venant de Bretagne ne passent plus à Nantes, pour remonter au front, mais à Châteaubriant,...

Lire la suite...
mardi, 26 juin 1917

Les soldats américains débarquent dans un port de l’Atlantique

  C’est aujourd’hui que les premiers soldats américains débarquent à Saint-Nazaire mais la presse à interdiction d’en parler.   Ce...

Lire la suite...
mercredi, 27 juin 1917

Contre la propagande pacifiste

Sous ce titre, Le Phare expose le projet de loi, à l’article unique, présenté à la Chambre des députés par...

Lire la suite...
vendredi, 29 juin 1917

La discipline règne au lycée

En cette fin de juin, à deux pas d’une gare de Nantes théâtre de chahuts répétés, le proviseur Barou rédige...

Lire la suite...
samedi, 30 juin 1917

Avoir le « cafard » est si peu sportif

    Jacques Vaché, lui aussi, va monter dans le train des permissionnaires pour retourner au front. Comme tous ses...

Lire la suite...
dimanche, 1 juillet 1917

Les Américains « Quelque part en France »

« C’est le 26 juin, retenons bien cette date, que le premier contingent de l’armée américaine est arrivé en France, dans...

Lire la suite...
lundi, 2 juillet 1917

L’offensive russe

Les journaux nantais consacrent leur une à la reprise de l’offensive russe contre les Allemands. Après l’échec de l’offensive du...

Lire la suite...
mardi, 3 juillet 1917

Fête en l’honneur des Américains dans le port de X…

Le Phare annonce que :   « Lundi un nouveau convoi de navires comprenant des transports et une escorte est arrivé dans...

Lire la suite...
mercredi, 4 juillet 1917

Independance Day

A l’ occasion de la fête nationale américaine, le maire de Nantes adresse à la population une proclamation.   Après...

Lire la suite...
jeudi, 5 juillet 1917

L’école honore les Américains

      L’arrivée des Américains dans la région intrigue plus qu’elle ne soulève l’enthousiasme de la population.   Les...

Lire la suite...
dimanche, 8 juillet 1917

Douce nuit

Maurice Digo a quitté le front de l‘Aisne pour Bois-le-Prêtre, au N-O de Pont-à-Mousson.   Il note dans ses Carnets: « Jusqu’à minuit,...

Lire la suite...
mardi, 10 juillet 1917

« L’Amérique appelle un million d’hommes »

Sous ce titre, Le Populaire annonce que, pour recruter tous ces soldats : « Les opérations de tirage au sort commenceront le...

Lire la suite...
vendredi, 13 juillet 1917

L’état d’esprit des permissionnaires

Aujourd’hui, dans un courrier au préfet qui s’inquiète « d’une propagande pacifiste et démoralisante qui s’exercerait aux abords de certaines gares »,...

Lire la suite...
vendredi, 13 juillet 1917

Remise des prix au Lycée : de quoi y perdre son latin

Au théâtre Graslin, sous la présidence du général de l’Espée, commandant en chef du 11e corps d’armée se tient, en...

Lire la suite...
samedi, 14 juillet 1917

Au Passage Pommeraye « la cadence de la vie n’est pas la même qu’ailleurs ».

Guerre oblige, la Fête nationale se réduit à une journée de recueillement ponctuée par un modeste défilé militaire, ce qui...

Lire la suite...
dimanche, 15 juillet 1917

« Le nettoyage de la Voie Publique »

Sous ce titre, on peut lire dans Le Phare :   « La police s’est émue du développement vraiment scandaleux de la...

Lire la suite...
mardi, 17 juillet 1917

Succès de l’armée de Guillaumat à Verdun

« A la cote 304 nos troupes ont avancé d’un kilomètre sur un front de 2 kilomètres 500 » titre Le Phare....

Lire la suite...
jeudi, 19 juillet 1917

Troubles à Petrograd

« Les difficultés gouvernementales à Pétrograde » (Le Populaire du 19) « Un complot allemand en Russie – Lénine convaincu de haute trahison »...

Lire la suite...
samedi, 21 juillet 1917

La République au coeur

Dans son éditorial de ce jour, Gaston Veil laisse éclater son courroux :   « Il s’en passe de belles dans notre...

Lire la suite...
dimanche, 22 juillet 1917

« Voilà ces mutins : ce sont les plus grands soldats du monde ! »

  Suite aux mutineries de juin et aux troubles dans les gares, le Sénat débat des mesures à prendre contre...

Lire la suite...
mardi, 24 juillet 1917

Kerenski : « Une belle figure »

« Une belle figure ». Sous ce titre, Gaston Veil dans Le Populaire rend hommage à Kerensky nouveau chef du gouvernement en...

Lire la suite...
vendredi, 27 juillet 1917

Pupilles de la Nation

Une loi votée ce jour, institue le titre de Pupilles de la Nation. Les enfants dont les parents sont morts...

Lire la suite...
samedi, 28 juillet 1917

Des Américains à Verdun

  C’est une armée américaine encore peu nombreuse (la conscription n’a été votée que le 18 mai 1917), inexpérimentée et...

Lire la suite...
dimanche, 29 juillet 1917

« La santé de Nantes »

Sous ce titre, Le Phare publie quelques chiffres concernant la démographie de la ville :   « Le Service de la statistique...

Lire la suite...
mardi, 31 juillet 1917

« Un courant de lassitude »

Ce jour, le directeur de l’école de garçons de la rue du Moulin termine son rapport sur l’année scolaire écoulée ;...

Lire la suite...
mercredi, 1 août 1917

« La 50e de Guynemer »

Sous ce titre, on peut lire dans Le Phare :   « L’as des as, le capitaine Guynemer, vient d’abattre sa cinquantième...

Lire la suite...
jeudi, 2 août 1917

L’interminable Verdun couleur de boues

Communiqué officiel du 1er août :   « Sur la rive gauche de la Meuse, dans la région comprise entre Avaucourt et...

Lire la suite...
vendredi, 3 août 1917

Fête de clôture à l’école

A l’occasion de la fête de clôture de l’année scolaire, le directeur de l’école de garçons du boulevard E. Orieux :...

Lire la suite...
samedi, 4 août 1917

Pluie de dollars sur le front

Les officiers américains qui viennent découvrir le front dans le secteur de Verdun suscitent la curiosité de leurs homologues français,...

Lire la suite...
dimanche, 5 août 1917

Le chaos russe

C’est, dans Le Populaire, le titre de l’éditorial de Gaston Veil, toujours très attentif à ce qui se passe chez...

Lire la suite...
mardi, 7 août 1917

« Pour les femmes des poilus »

Sous ce titre on peut lire dans Le Populaire : « Plusieurs de nos lectrices nous ont écrit pour nous signaler que,...

Lire la suite...
jeudi, 9 août 1917

La chaussure nationale

  La loi sur les réquisitions votée par le Parlement prévoit la fabrication, sous les auspices de l’Etat d’une « chaussure...

Lire la suite...
samedi, 11 août 1917

« Je ne sais plus quoi penser »

A la différence de l’an dernier, aucune offensive n’est lancée de part et d’autre cet été. La guerre s’enlise dans...

Lire la suite...
mardi, 14 août 1917

Les ennemis de nos ennemis ne sont pas forcément nos amis

Le 14 mars, la Chine rompait ses relations diplomatiques avec l’Allemagne (voir chronique du 31 mars).     Cinq mois...

Lire la suite...
mercredi, 15 août 1917

Bonbons et babas pour le 15 août

Pour faire face à la pénurie, depuis le mois de février (voir notre chronique du 6 février 1917) la vente...

Lire la suite...
vendredi, 17 août 1917

Pénurie et propos légers

Le Populaire annonce que : « pour diminuer la consommation des tissus de laine » le gouvernement et la chambre syndicale de la...

Lire la suite...