Année : 1918

mardi, 1 janvier 1918

Année 1918

  L’historien Jean Bourgeon poursuit sa chronique des années de guerre     Année 1918   En 1918, c’est une...

Lire la suite...
mardi, 1 janvier 1918

Bonne année quand même

  L’éditorialiste du Phare, Maurice Scwhob, commence l’année comme généralement on la finit : un bilan.   « Au seuil de la...

Lire la suite...
mercredi, 2 janvier 1918

L’imagination prend l’air

Pour commencer l’année sur une note optimiste, Le Populaire s’essaie à trouver des aspects positifs à la guerre : « On peut...

Lire la suite...
vendredi, 4 janvier 1918

L’état de l’opinion

Le général commandant la 11e Région militaire répond au ministre de la Guerre soucieux de l’état d’esprit de la population :...

Lire la suite...
dimanche, 6 janvier 1918

Les trois points de Lloyd George

« Les buts de guerre des Alliés ». Sous ce titre, Le Populaire reprend les déclarations faites par le premier ministre britannique...

Lire la suite...
mercredi, 9 janvier 1918

Les quatorze points du Président Wilson

La presse locale ne consacre qu’un court communiqué au discours prononcé la veille par le président Wilson devant le Congrès...

Lire la suite...
samedi, 12 janvier 1918

Affaires étrangères

Les propositions du Président Wilson et celles de Lloyd Gorge sont bien accueillies par la population confortée dans la certitude...

Lire la suite...
lundi, 14 janvier 1918

Revue de presse

Dans un courrier au préfet de la Loire-Inférieure, le commissaire spécial de police de Nantes se livre à une revue...

Lire la suite...
mercredi, 16 janvier 1918

Le pain unique… rassis

Depuis novembre 1917, le gouvernement fait pression pour inciter les municipalités des grandes villes à instaurer une carte de pain,...

Lire la suite...
jeudi, 17 janvier 1918

Pénurie et bonnes affaires

Carte de sucre, carte de charbon, chaussure nationale, pain rassis… la liste des privations s’allonge chaque jour.   Mais au...

Lire la suite...
jeudi, 17 janvier 1918

Les emprunts russes

Le Populaire du 16 janvier annonçait qu’en Russie : « Le conseil supérieur de l’économie nationale élabore un décret annulant tous les...

Lire la suite...
dimanche, 20 janvier 1918

Le courrier des lecteurs indiscrets

Pour saisir l’état d’esprit des combattants, les services de police contrôlent leur correspondance et surveillent les soldats permissionnaires dans les...

Lire la suite...
jeudi, 24 janvier 1918

« La guerre est devenue l’état normal »

Dans Le Populaire, le chroniqueur Verax se livre à une réflexion qui résume bien l’esprit du moment :   « La...

Lire la suite...
vendredi, 25 janvier 1918

Un foyer national juif (allemand ?) en Palestine

  « Un foyer national israélite en Palestine » annonce en titre Le Populaire qui précise que cela se fait : « en conformité...

Lire la suite...
samedi, 26 janvier 1918

Une affaire d’espionnage

Sous ce titre, Le Phare et Le Populaire publient le communiqué suivant :   « Après deux jours de débats et un...

Lire la suite...
dimanche, 27 janvier 1918

Une affaire d’espionnage (suite)

  Le Phare publie le communiqué suivant :   « Nous apprenons que Manuela Alvarez et Victorine Faucher, condamnées à mort pour...

Lire la suite...
lundi, 28 janvier 1918

« Un peu de décence ! Jeunes gens ! »

Sous ce titre on peut lire dans Le Populaire d’aujourd’hui :   « Il ne semblerait pas que l’on soit en guerre !...

Lire la suite...
mercredi, 30 janvier 1918

Les troubles d’Allemagne. Est-ce un commencement de Révolution ?

Sous ce titre, reprenant les informations de la presse suisse, Le Populaire publie un long article décrivant une situation quasiment...

Lire la suite...
jeudi, 31 janvier 1918

Nos amis américains

Décrivant au préfet l’état de l’opinion, le commissaire spécial de Nantes écrit :   «L’opinion de notre population sur les choses...

Lire la suite...
vendredi, 1 février 1918

« Gothas sur Paris »

« L’attaque des Gothas sur Paris et la banlieue a fait de nombreuses victimes ».     Un Gotha     Les...

Lire la suite...
samedi, 2 février 1918

Moissons d’hiver

C’est l’hiver. Comme la nature, la guerre à son cycle végétatif. Les grandes offensives reprendront au printemps. Pour l’instant, la...

Lire la suite...
mardi, 5 février 1918

La solidarité à l’école

On se souvient qu’en janvier 1916 (voir notre chronique du 6 janvier 1916) l’inspecteur d’académie avait fondé l’œuvre des Pupilles...

Lire la suite...
jeudi, 7 février 1918

La guerre… une petite affaire

Dans son éditorial du Populaire, Gaston Veil rend compte, assez justement, de l’esprit du moment :   « La guerre serait-elle finie...

Lire la suite...
lundi, 11 février 1918

La rançon de la gloire

A plusieurs reprises dans ces chroniques, nous avons évoqué le glorieux parcours du capitaine Alfred Heurtaux, un « As » nantais aux...

Lire la suite...
mercredi, 13 février 1918

Manifestation franco-américaine à Graslin

C’est le titre d’un long article du Populaire où l’on peut lire en introduction :   « Nous nous connaissions peu avant...

Lire la suite...
jeudi, 14 février 1918

L’écrivain fossoyeur

Dans l’indifférence des journaux de l’arrière, la guerre continue sa triste besogne.   Alphonse de Châteaubriant, l’ancien lauréat du Prix...

Lire la suite...
vendredi, 15 février 1918

« Autour d’un entôlage »

    Sous ce titre, Le Populaire relate un fait divers (entôlage = action pour une prostituée de voler son...

Lire la suite...
dimanche, 17 février 1918

« Le cas des espionnes »

Sous ce titre, les journaux nantais annoncent que :   « Le conseil de révision de la justice militaire de Bordeaux a...

Lire la suite...
lundi, 18 février 1918

Permissions conjugales

Le Phare annonce la publication de la loi étendant à toutes les femmes salariées, épouses de mobilisés, le droit à...

Lire la suite...
mardi, 19 février 1918

Le cas des espionnes (suite)

  Le Populaire revient aujourd’hui sur les cas des deux femmes condamnées à mort par le conseil de guerre de...

Lire la suite...
mercredi, 20 février 1918

« Bons pour le service »

Un journaliste du Phare évoque les jeunes de la classe 19 qui viennent de passer le conseil de révision.  ...

Lire la suite...
samedi, 23 février 1918

« Les derniers jours des pâtisseries »

Sous ce titre Le Populaire informe :   « C’est le 25 février que, conformément au décret du 14 février, les pâtisseries,...

Lire la suite...
lundi, 25 février 1918

« Prise de Jéricho par l’armée britannique »

C’est le titre qui chapeaute, dans les journaux nantais, le communiqué officiel britannique :   « Dans la matinée du 21 février,...

Lire la suite...
mardi, 26 février 1918

« Avant l’offensive »

Sous ce titre, Le Populaire commence à préparer l’opinion, engourdie par les difficultés de la vie quotidienne et la rumeur...

Lire la suite...
mercredi, 27 février 1918

Le cas des espionnes (suite)

Le Populaire revient encore aujourd’hui sur le sort réservé aux deux espionnes condamnées à mort.   Le journal rappelle que...

Lire la suite...
samedi, 2 mars 1918

Deux jeunes nantaises enrôlées dans l’armée américaine

Sous ce titre à sensation, Le Populaire conte l’histoire de deux jeunes Nantaises, Louise et Raymonde Lebreton, nées dans notre...

Lire la suite...
dimanche, 3 mars 1918

Brest-Litovsk

« Les Russes ont signé la paix sans en discuter les clauses » ( Le Phare). « La suprême capitulation – Les Soviets...

Lire la suite...
vendredi, 8 mars 1918

« Je fais la guerre »

Le 20 novembre 1917, lors de sa déclaration ministérielle à la Chambre, après sa nomination à la présidence du Conseil,...

Lire la suite...
mardi, 12 mars 1918

« Le crime allemand »

« Après le passage des Gothas – On compte 180 victimes » titre Le Populaire qui précise :   « On connaît maintenant le...

Lire la suite...
jeudi, 14 mars 1918

L’œuvre du billet de logement du petit Parisien

Suite aux bombardements répétés des Gothas allemands sur Paris, la Ligue française de l’Enseignement fonde l’œuvre du Billet de Logement...

Lire la suite...
dimanche, 17 mars 1918

Le jardin des élèves

L’année dernière plusieurs écoles, sur la recommandation du ministre de l’Instruction publique, ont créé des jardins où les élèves cultivaient...

Lire la suite...
mercredi, 20 mars 1918

« Avant la grande offensive »

C’est le titre d’un court article du Populaire qui reprenant des informations de la presse allemande, transmises par les journaux...

Lire la suite...
vendredi, 22 mars 1918

Les Allemands à l’assaut des lignes britanniques

Sous ce titre, les journaux nantais publient en une les communiqué officiel où l’on peut lire : « L’attaque qui était depuis...

Lire la suite...
samedi, 23 mars 1918

La grande bataille

« La bataille est acharnée sur le front anglais – Effroyables pertes de l’ennemi » (Le Phare) ; « La bataille se déploie avec...

Lire la suite...
dimanche, 24 mars 1918

Paris sous le feu d’un canon politique

« Paris bombardé par un canon boche » titre en une Le Phare qui explique : « L’ennemi a tiré sur Paris avec une...

Lire la suite...
lundi, 25 mars 1918

« Le bombardement de Paris a recommencé ce matin »

Sous ce titre, le correspondant du Phare dans la capitale écrit : « Ce matin, la population parisienne a eu son réveil...

Lire la suite...
mardi, 26 mars 1918

« Les poilus tiennent. Les civils tiendront. »

  Ce titre martial du Phare relève plus de l’incantation que du constat objectif.   Dans la colonne d’à côté,...

Lire la suite...
vendredi, 29 mars 1918

Le pourvoi des espionnes rejetées

« La chambre criminelle de la cour de Cassation a rejeté, jeudi, les pourvois formés par les femmes Manuela Alvarez, 40...

Lire la suite...
samedi, 30 mars 1918

« Le général Foch nommé généralissime des Anglo-Français »

C’est le titre du Phare qui précise :   « Les gouvernements français et britannique ont décidé de nommer le général Foch...

Lire la suite...
dimanche, 31 mars 1918

«  »Le canon boche tire toujours sur la capitale » (Le Phare)

« Une église bombardée – 75 morts – 90 tués » Le Populaire du 30 mars.   Les journaux nantais font allusion...

Lire la suite...
lundi, 1 avril 1918

« Michael s’enlise »

« La victoire se dessine de plus en plus en faveur des Alliés » titre Le Phare qui cite le communiqué officiel :...

Lire la suite...
mardi, 2 avril 1918

« Des réfugiés nous arrivent »

Sous ce titre, Le Phare écrit :   « Un troisième convoi de réfugiés comprenant 1 050 personnes, est arrivé en gare de...

Lire la suite...
jeudi, 4 avril 1918

Les deux espionnes dans leur prison

Après Le Populaire le 29 mars, c’est autour du Phare d’informer ses lecteurs du sort des deux espionnes condamnées à...

Lire la suite...
dimanche, 7 avril 1918

Du côté de l’Armée d’Orient

Depuis le 22 décembre 1917 le général Guillaumat est en Grèce, à Salonique.   Commandant en chef de l’Armée d’Orient...

Lire la suite...
mardi, 9 avril 1918

« A la veille de l’expiation »

Sous ce titre à sensation, Le Populaire revient sur le cas des deux femmes condamnées à mort pour intelligence avec...

Lire la suite...
mercredi, 10 avril 1918

« Nouvelle ruée ennemie entre La Bassée et Armentières »

Sous ce titre, Le Phare présente le communiqué officiel britannique de la veille :   « Ce matin après un intense bombardement...

Lire la suite...
vendredi, 12 avril 1918

L’amour donne des médailles

Le général Buat est à Verdun où il commande le 17e corps d’armée.   Il rend visite au commandant du...

Lire la suite...
samedi, 13 avril 1918

Les bombardements de Paris

« Après les obus à longue portée les Gothas reviennent – Les victimes, les blessés, les dégâts ».   Sous ce titre,...

Lire la suite...
dimanche, 14 avril 1918

La guerre chimique

A Verdun, le général Buat note dans son Journal :   « Dimanche. C’est un peu jour de repos. Pas pour tout...

Lire la suite...
lundi, 15 avril 1918

Georgette s’épuise

L’offensive allemande « Georgette » lancée dans les Flandres le 9 avril, semble arrivée à un tournant comme le remarque Gaston Veil...

Lire la suite...
jeudi, 18 avril 1918

Nos amis Américains à Nantes

La présence américaine s’intensifie à Saint-Nazaire et à Nantes. La presse, muselée par la censure, n’évoque que les fêtes et...

Lire la suite...
dimanche, 21 avril 1918

Tuer du Boche ou taper sur le Bulgare ?

A la tête de l’Armée d’Orient, le général Guillaumat prépare une offensive contre la Bulgarie.   Mais il doit déployer...

Lire la suite...
mercredi, 24 avril 1918

Bientôt la carte de pain

La guerre se prolonge, la pénurie s’accentue. Jusque là les Nantais ont réussi à échapper à la carte de pain....

Lire la suite...
jeudi, 25 avril 1918

Le « piqueur de femmes »

  Depuis un peu plus d’un mois un mystérieux « piqueur de femmes » hante les colonnes des journaux nantais… et les...

Lire la suite...
vendredi, 26 avril 1918

Le département consacré

  Comme nous en avons rendu compte dans une précédente chronique (21 juillet 1917), de nombreux conseils municipaux de ce...

Lire la suite...
samedi, 27 avril 1918

Jours sans viande

  On se souvient que le 13 avril 1917 (voir notre chronique de ce jour) le gouvernement avait interdit la...

Lire la suite...
lundi, 29 avril 1918

Un match de base-ball

Le 23 avril dernier, les journaux locaux annonçaient que : « Dimanche prochain, les Nantais amateurs de sport pourront assister, au Parc...

Lire la suite...
mardi, 30 avril 1918

Une restauration monarchique en Russie

C’est le titre du Phare en première page qui sous-titre, en très gros caractères :   « Le Tsarevitch aurait été proclamé...

Lire la suite...
mercredi, 1 mai 1918

Cartes de pain

Après la carte de charbon et la carte de sucre voici qu’entre en application aujourd’hui la carte de pain annoncée...

Lire la suite...
vendredi, 3 mai 1918

« L’accalmie »

C’est le titre de l’éditorial de Gaston Veil dans Le Populaire ce matin.   Il écrit : « Accalmie presque complète sur...

Lire la suite...
samedi, 4 mai 1918

Les avocats des espionnes à l’Elysée

Le journaliste du Populaire qui suit l’affaire des deux femmes emprisonnées à Nantes et condamnée à mort pour espionnage écrit :...

Lire la suite...
lundi, 6 mai 1918

« Les espionnes ont expié »

Sous ce titre, les journaux nantais publient ce matin le communiqué officiel suivant :   « Les deux espionnes, Joséphine-Manuela Alvarez et...

Lire la suite...
mercredi, 8 mai 1918

Faire accepter la pénurie

Un automne humide suivi d’un hiver très rigoureux ont aggravé la crise agricole, intensifié la pénurie, augmenté la misère populaire....

Lire la suite...
jeudi, 9 mai 1918

Soirée franco-américaine

  « Une soirée franco-américaine sera donnée ce soir, par des soldats américains, avec le concours de Melle Yvonne Primault et...

Lire la suite...
samedi, 11 mai 1918

Paul Fort à Nantes : le prince des poètes est aussi un patriote

Les journaux nantais rendent compte de la conférence tenue par Paul Fort « justement nommé le Prince des Poètes » à la...

Lire la suite...
mercredi, 15 mai 1918

« La Lutte contre l’Alcoolisme »

C’est le titre d’un article du Populaire qui écrit : « Une propagande méthodique va être entreprise dans notre région par la...

Lire la suite...
vendredi, 17 mai 1918

Pour l’Armée d’Orient c’est : « J’y suis, j’y reste »

Aujourd’hui, le général Guillaumat, commandant en chef de l’Armée d’Orient, écrit à son épouse :   « Bien que je ne veuille...

Lire la suite...
dimanche, 19 mai 1918

« Heurtaux rentre de mission »

Sous ce titre, Le Phare écrit : « Le célèbre aviateur Heurtaux, chef de l’escadrille des « Cigognes » vient d’arriver à Bordeaux. Il...

Lire la suite...
lundi, 20 mai 1918

Fausse note

Hier c’était dimanche, et comme tous les dimanches à 14 h 15, le général Buat a invité quelques officiers de...

Lire la suite...
mardi, 21 mai 1918

Quand la morale publique part en fumée

« Il n’est pas rare de rencontrer, par les rues de Nantes, déambulant dans une tenue où la négligence le dispute...

Lire la suite...
jeudi, 23 mai 1918

Attendre

« L’attente » (Le Phare) ; « Le moment psychologique » (Le Populaire). Les éditorialistes des journaux nantais s’impatientent.   « Nous sommes toujours dans...

Lire la suite...
vendredi, 24 mai 1918

De nouveaux rails dans la ville

On se souvient (voir notre chronique du 14 novembre 1917) que les Américains avaient souhaité doubler la voie ferrée dans...

Lire la suite...
samedi, 25 mai 1918

« Nantes a fêté dignement L’ « Empire Day » »

Sous ce titre, Le Populaire présente les manifestations qui se sont tenues la veille au Palais de la Bourse, à...

Lire la suite...
mardi, 28 mai 1918

« Une formidable bataille se déroule entre Reims et Soissons »

C’est la une du Phare ce matin.   L’offensive allemande, aussi attendue que redoutée, a commencé hier et Maurice Schwob,...

Lire la suite...
mercredi, 29 mai 1918

« En pleine mêlée »

    C’est le titre de l’éditorial de Gaston Veil dans Le Populaire mais à le lire on suppose qu’il...

Lire la suite...
samedi, 1 juin 1918

« C’est la ruée suprême » (Le Populaire)

Les Allemands arrivent à Château-Thierry (Voir la carte dans notre chronique du 22 mars).   Ils sont à moins de...

Lire la suite...
lundi, 3 juin 1918

« Nous sommes pendus à ce qui se passe autour de Paris »

De Salonique le général Guillaumat écrit à son épouse :   « Nous sommes toujours dans le même état d’âme, comme tout...

Lire la suite...
mardi, 4 juin 1918

« Le fléchissement est venu »

L’offensive allemande a semé le doute. L’affolement est grand à Paris et Clemenceau doit venir devant les députés défendre les...

Lire la suite...
mercredi, 5 juin 1918

La pénurie à en mourir

Dans notre chronique du 8 mai dernier nous évoquions l’intensification des restrictions alimentaires et la place que la pénurie tenait...

Lire la suite...
vendredi, 7 juin 1918

« Tenir d’abord »

Depuis le 4 juin, les Allemands n’avancent plus, mais ils sont à Château-Thierry.   Dans son éditorial du Populaire Gaston...

Lire la suite...
lundi, 10 juin 1918

Nouvelle offensive allemande

« La nouvelle offensive commencée ce matin, par l’armée allemande, s’est développée avec une violence soutenue, sur un front de 35...

Lire la suite...
mardi, 11 juin 1918

Promotion à reculons

  Hier soir, le général Buat, commandant du 17e corps d’armée, a appris qu’il était nommé commandant de la 5e...

Lire la suite...
jeudi, 13 juin 1918

Les « institutrices, soldats de l’arrière »

Champ de bataille masculin, la guerre perturbe le genre.   Comme pour contenir une trop grande féminisation de la société,...

Lire la suite...
samedi, 15 juin 1918

« Le général Guillaumat gouverneur militaire de Paris »

  C’est le titre en une du Populaire qui présente en page intérieure la biographie de l’intéressé :   « Le général...

Lire la suite...
lundi, 17 juin 1918

Aux Invalides

Rappelé à Paris par Clemenceau, Guillaumat a dû abandonner l’Armée d’Orient, qu’il avait mise sur pied, au moment où elle...

Lire la suite...
mercredi, 19 juin 1918

La défense de Paris

Sous ce titre, Le Populaire présente un extrait d’une déclaration du général Guillaumat au magazine « Excelsior ».   Le nouveau gouverneur...

Lire la suite...
vendredi, 21 juin 1918

Pas de chrysanthème pour nos généraux

Les généraux commandants d’armée, en plus de leurs obligations strictement militaires, sont tenus à de nombreuses cérémonies protocolaires : réceptions de...

Lire la suite...
samedi, 22 juin 1918

Faire accepter la pénurie (suite)

A plusieurs reprises dans nos chroniques nous avons évoqué l’intensification de la pénurie alimentaire et ses répercussions dans le domaine...

Lire la suite...
lundi, 24 juin 1918

« Vive l’Italie ! »

« Vive l’Italie ! » entonne Le Populaire qui consacre toute sa première page à « La défaite autrichienne » selon le titre de l’éditorial...

Lire la suite...
mardi, 25 juin 1918

Les réfugiés arrivent (Le Populaire)

Toutes les personnalités de la ville se sont retrouvées hier à la gare de Nantes-Orléans pour accueillir « nos malheureux compatriotes » (Le...

Lire la suite...
jeudi, 27 juin 1918

Nicolas II a-t-il été assassiné ?

C’est la question que se pose Le Populaire.   Reprenant les propos du journal russe Vjia il écrit :   « Les...

Lire la suite...
vendredi, 28 juin 1918

La situation vue des Invalides

Gouverneur de Paris, installé aux Invalides, le général Guillaumat écrit à son épouse :   « Je t’écris à 22 h et...

Lire la suite...
dimanche, 30 juin 1918

Les « Boches du Nord »

Dans Le Populaire, le chroniqueur Verax s’indigne :   « L’arrivée des Parisiens et des réfugiés des provinces envahies a excité les...

Lire la suite...
lundi, 1 juillet 1918

Et le général Foch s’en est allé

Hier, le général Buat a eu la visite du général Foch accompagné du général Weygand ; il écrit dans son journal :...

Lire la suite...
mardi, 2 juillet 1918

La grippe arrive par la Poste

  « La maladie règne aux P.T.T. » titre Le Populaire qui dans un long article essaie d’éclaircir le mystère qui enveloppe...

Lire la suite...
mercredi, 3 juillet 1918

A propos de la grippe

Sous ce titre, les journaux nantais publient un communiqué du maire de Nantes, en réponse aux articles parus hier sur...

Lire la suite...
jeudi, 4 juillet 1918

Independance Day

Aujourd’hui, à l’appel du maire, les Nantais célèbrent nos alliés américains.   Les maisons sont ornées de drapeaux. Ce matin...

Lire la suite...
samedi, 6 juillet 1918

Fin d’année scolaire

Depuis le début de la guerre, l’année scolaire se termine par une cérémonie de clôture où, après la causerie du...

Lire la suite...
dimanche, 7 juillet 1918

« On évacue les villages »

  Maurice Digo et son régiment font face à l’ennemi dans le secteur de Château-Thierry où l’on s’attend à une...

Lire la suite...
lundi, 8 juillet 1918

Foch comme Hoche

Le Populaire s’attaque aujourd’hui à une grave question : « Comment faut-il prononcer le nom du général Foch ? »   L’honneur national est...

Lire la suite...
jeudi, 11 juillet 1918

Les gosses d’Amérique sont prêts

« Soyons sur nos gardes ». C’est le titre de l’éditorial de Gaston Veil qui s’impatiente quelque peu : « Les Allemands ne semblent...

Lire la suite...
vendredi, 12 juillet 1918

Distribution des prix aux élèves du Lycée

  C’est le général Coutanceau, commandant de la 11e Région, qui préside cette année la distribution des prix aux élèves du...

Lire la suite...
samedi, 13 juillet 1918

Distribution des prix aux (anciens) élèves du Lycée

  Le 11 juillet dernier, les journaux nantais annonçaient : « Est élevé à la dignité de grand croix de la Légion...

Lire la suite...
dimanche, 14 juillet 1918

La Fête Nationale des orphelins

En plus de la traditionnelle revue des troupes et des non moins traditionnels discours des autorités, la Fête Nationale est,...

Lire la suite...
lundi, 15 juillet 1918

Nouvelle offensive allemande en Champagne

  Le général Guillaumat écrit à son épouse : « Cette nuit nous avons été réveillés à 1 h par la canonnade,...

Lire la suite...
mercredi, 17 juillet 1918

Un document de guerre offert à la Ville de Nantes

Sous ce titre, Le Phare annonce que hier, le rideau de scène du 81e RIT « a été remis au nom...

Lire la suite...
jeudi, 18 juillet 1918

« Une splendide victoire franco-américaine »

C’est le titre du Populaire qui rajoute en gros caractères : « Nos troupes s’emparent de positions importantes, récupèrent vingt villages et...

Lire la suite...
vendredi, 19 juillet 1918

La grippe espagnole

Sous ce titre, au moment où l’épidémie de grippe semble terminée (ce n’est qu’un répit) le chroniqueur du Phare s’interroge...

Lire la suite...
dimanche, 21 juillet 1918

Ne pas confondre paix et flatuosité

Les couloirs de Versailles, où négocient les Alliés, ne bruissent pas que de secrets diplomatiques comme l’écrit le général Guillaumat...

Lire la suite...
lundi, 22 juillet 1918

« La seconde victoire de la Marne »

  « La seconde victoire de la Marne » (Le Populaire) ; « L’ennemi a repassé la Marne » (Le Phare) ; « L’effet d‘une victoire » (éditorial...

Lire la suite...
mardi, 23 juillet 1918

La mort de l’ex-tsar

Le Phare reprend une dépêche publiée la veille par un journal suédois :   « Un radiotélégramme émis par Tsarkoié Selo, le...

Lire la suite...
jeudi, 25 juillet 1918

« Croisé le cortège Poincaré »

Selon les communiqué officiel publié dans la presse nantaise : « Le Président de la république a tenu à venir lui-même remettre...

Lire la suite...
vendredi, 26 juillet 1918

Du côté des Allemands

A Château-Thierry, dans le quartier de Courteau, Maurice Digo rencontre deux personnes âgées.   C’est l’occasion d’évoquer les conditions de...

Lire la suite...
dimanche, 28 juillet 1918

« Les Allemands se replient »

Sous ce titre, Le Populaire présente le communiqué officiel publié la veille à 23 h. :   « Sous la pression continue...

Lire la suite...
lundi, 29 juillet 1918

« Foch exagère »

Au GQG, le général Buat note dans son Journal :   « Cette fois Foch exagère. Il veut pousser les attaques des...

Lire la suite...
mardi, 30 juillet 1918

« Mort au champ d’honneur »

    Sous ce titre, la presse nantaise publie (trop) régulièrement des communiqués annonçant, avec un langage de circonstance où...

Lire la suite...
jeudi, 1 août 1918

Ecoliers par temps de guerre

Dans son rapport annuel daté de ce jour, le directeur de l’école de garçons de la rue Evariste Luminais livre...

Lire la suite...
vendredi, 2 août 1918

La classe 1920

   La France est épuisée. Les effectifs militaires fondent et nul ne sait quand finira cet « abattoir international en folie »...

Lire la suite...
dimanche, 4 août 1918

La victoire… et après ?

Depuis le 18 juillet et la contre-offensive lancée par Foch, les armées alliées progressent régulièrement et les journaux nantais s’enflamment :...

Lire la suite...
mercredi, 7 août 1918

Clemenceau mène tout

Le général Guillaumat, de par ses fonctions, est amené à rencontrer fréquemment Georges Clemenceau, en particulier au conseil interallié qui...

Lire la suite...
jeudi, 8 août 1918

« Le canon a repris »

  Sous ce titre, dans les journaux nantais, un court communiqué indique : « Le bombardement de la région parisienne par canon...

Lire la suite...
vendredi, 9 août 1918

« Journée noire » pour l’armée allemande

  La première page des journaux nantais est entièrement consacrée à l’attaque franco-britannique menée hier, au sud d’Amiens, dans la...

Lire la suite...
dimanche, 11 août 1918

Des succès étonnants

Lancée le 8 août, l’offensive franco-britannique va de succès en succès. Montdidier a été repris et les prisonniers allemands se...

Lire la suite...
mercredi, 14 août 1918

Les ménagères « ne peuvent arriver à vivre honnêtement »

Si la situation militaire s’améliore, la situation économique du pays est toujours délicate.   Le commissaire spécial de Nantes écrit...

Lire la suite...
vendredi, 16 août 1918

Partir en vacances

  Nous l’avons déjà signalé, les garderies organisées dans les écoles publiques pendant les vacances n’ont guère de succès alors...

Lire la suite...
dimanche, 18 août 1918

Le moral de l’arrière

Dans son rapport mensuel envoyé au sous-préfet, le commissaire spécial de Saint-Nazaire fait le point sur l’état de l’opinion dans...

Lire la suite...
lundi, 19 août 1918

Très chers Sammies

Le soutien américain n’est pas sans poser quelques soucis à l’état-major français.   Le général Buat écrit dans son Journal :...

Lire la suite...
mardi, 20 août 1918

La Poste aérienne fera-t-elle escale à Nantes ?

  Le 16 août dernier, les journaux nantais annonçaient la mise en place d’une poste aérienne entre Paris et Saint-Nazaire...

Lire la suite...
mercredi, 21 août 1918

« Respect aux mutilés ! »

    Sous ce titre, le chroniqueur du Phare fait un cruel constat :   « De divers côtés, on signale...

Lire la suite...
jeudi, 22 août 1918

Coup de chaud

Toute la France transpire. On sue sous les canotiers à Paris : 33° aujourd’hui.   « A Nantes la chaleur n’a pas...

Lire la suite...
vendredi, 23 août 1918

« Quand l’horizon s’éclaircit »

      C’est le titre de l’éditorial de Gaston Veil dans Le Populaire. Il écrit : « Chaque jour nous apporte...

Lire la suite...
dimanche, 25 août 1918

Coups de griffe du Tigre

Le général Buat écrit dans son Journal :   « Voilà maintenant Clemenceau qui se mêle de changer les commandants de division ;...

Lire la suite...
lundi, 26 août 1918

A la plage de la Petite-Hollande

  Par les fortes chaleurs les Nantais vont chercher la fraîcheur au bord de la Loire (voir notre chronique du...

Lire la suite...
jeudi, 29 août 1918

« Il n’y a plus qu’à cueillir l’armée allemande »

« L’ennemi bat en retraite précipitamment » titre Le Phare et Maurice Schwob enfonce le clou en intitulant son éditorial : « Au pas accéléré »....

Lire la suite...
dimanche, 1 septembre 1918

« Un portrait de Clemenceau »

Aujourd’hui Le Phare publie, sous ce titre, un communiqué de son correspondant à New-York :   « Parmi les personnalités qui font...

Lire la suite...
lundi, 2 septembre 1918

« Lénine serait-il mort ? »

« Lénine serait-il mort ? » interroge Le Populaire en première page. En page intérieure, il n’y a plus de doute : « Lénine est...

Lire la suite...
mercredi, 4 septembre 1918

« Bouter les Huns hors de France »

Le général Buat note dans son Journal :   « C’est fait, partout l’ennemi décolle. C’est l’avance sur toute la ligne mais...

Lire la suite...
jeudi, 5 septembre 1918

« Sur les ailes de la victoire »

  A la une du Populaire il n’y en a que pour elle : « Sur les ailes de la victoire » ; « Les...

Lire la suite...
dimanche, 8 septembre 1918

« Les alliés approchent de la ligne Hindenburg »

C’est le titre du Populaire qui surmonte des communiqués victorieux : « Au cours de la journée, l’avance de nos troupes a...

Lire la suite...
mardi, 10 septembre 1918

Préparation de l’offensive

Le régiment de Maurice Digo, stationné à Commercy, se prépare à attaquer le « saillant de Saint-Mihiel ».   Il écrit dans son...

Lire la suite...
vendredi, 13 septembre 1918

« Les Américains réduisent le saillant de Saint-Mihiel »

C’est le titre du Phare sous une carte où le lecteur perçoit bien cette hernie dans le front que les...

Lire la suite...
samedi, 14 septembre 1918

Libérations

Le Populaire raconte la visite, hier, du Président Poincaré dans Saint-Mihiel « première importante ville française qui, depuis quatre années courbées...

Lire la suite...
lundi, 16 septembre 1918

Notre victoire d’Orient

Hier l’armée d’Orient, désormais sous les ordres du général Franchet-d’Esperey est passée à l’attaque contre les Bulgares. Le Phare titre...

Lire la suite...
mercredi, 18 septembre 1918

L’emprunt de la victoire… et des coupons russes

  C’est aujourd’hui que la Chambre et le Sénat débattent du 4e emprunt de guerre que l’on appelle déjà « L’emprunt de...

Lire la suite...
vendredi, 20 septembre 1918

Saint-Mihiel, filleule de Nantes

Devant le conseil municipal réunit en session extraordinaire, le maire de Nantes lit la lettre qu’il avait adressée quelques jours...

Lire la suite...
lundi, 23 septembre 1918

Chut ! Revoilà la grippe

Le chroniqueur du Populaire, Verax, écrit ce matin :   « Savez-vous ce que c’est que la grippe espagnole ? Moi, pas. J’entends...

Lire la suite...
mercredi, 25 septembre 1918

Le virus de la dispute

La grippe, qui avait pris quelques semaines de vacances, fait sa rentrée. Le virus s’attaque à la population adulte et...

Lire la suite...
vendredi, 27 septembre 1918

Les victoires de l’Entente

« Première journée de l’offensive – Français et Américains avancent de plusieurs kilomètres » (Le Phare du 27 septembre) ; « L’offensive franco-américaine » (Le...

Lire la suite...
samedi, 28 septembre 1918

L’anniversaire de Clemenceau

   « Aujourd’hui, 28 septembre, M. Georges Clemenceau entre dans sa soixante-dix-huitième année » écrit Le Phare qui cite ensuite un article...

Lire la suite...
dimanche, 29 septembre 1918

« La maladie qui n’est que la grippe »

Les journaux nantais communiquent, à la demande du maire de Nantes, le rapport du directeur du Bureau d’hygiène de la...

Lire la suite...
lundi, 30 septembre 1918

Armistice bulgare au goût amer

« La Bulgarie a signé l’armistice » titrent les journaux nantais.   L’Armée d’Orient est victorieuse et ce n’est pas le général...

Lire la suite...
mardi, 1 octobre 1918

Obligation scolaire ?

Aujourd’hui, c’est la rentrée des classes. Mais tous les écoliers ne sont pas au rendez-vous. L’épidémie de grippe, qui prend...

Lire la suite...
mercredi, 2 octobre 1918

« Mauvaises nouvelles de Nantes »

Maurice Digo note dans ses Carnets :   « Mauvaises nouvelles de Nantes. L’épidémie de grippe ( ?) ferait des ravages importants que...

Lire la suite...
vendredi, 4 octobre 1918

« Vers la paix » ?

« L’ennemi en retraite » (Le Phare) ; « La débâcle allemande » (Le Populaire).   Les journaux nantais se plaisent à titrer sur une...

Lire la suite...
dimanche, 6 octobre 1918

« Le commencement de la fin »

« Le commencement de la fin – A bout de souffle, nos ennemis demandent un armistice » titre Le Phare. Dans le...

Lire la suite...
lundi, 7 octobre 1918

Précautions contre la grippe

L’épidémie de grippe a beau faire des ravages, la presse à interdiction d’en parler. Dans la rubrique « Etat-civil » la liste...

Lire la suite...
mardi, 8 octobre 1918

Les croque-morts sont sur les dents

Le directeur de l’école de garçons de la rue de la Faïencerie écrit dans un rapport :   « Depuis plus de...

Lire la suite...
jeudi, 10 octobre 1918

« Tout craque »

« Les alliés attaquent de Cambrai à Verdun – Français, Anglais, Américains avancent partout malgré les efforts désespérés de l’ennemi ».  ...

Lire la suite...
vendredi, 11 octobre 1918

Grippe : les poilus aussi

    Maurice Digo, grippé est évacué vers un hôpital de l’arrière.   Il note dans ses Carnets : « Température 39.2....

Lire la suite...
samedi, 12 octobre 1918

« Une forme de peste pulmonaire »

Maurice Digo, grippé, note dans ses Carnets :   « Dans la dernière huitaine, une quarantaine de malades sont morts sans soins....

Lire la suite...
dimanche, 13 octobre 1918

« Aller chez le boche »

Alors que les conditions de l’armistice occupent toutes les conversations, le général Buat écoute aux portes pour savoir ce qu’en...

Lire la suite...
lundi, 14 octobre 1918

« Très bien et très vite »

« La retraite ennemie s’accélère » titre Le Phare.   Dans une lettre à son épouse, le général Guillaumat confirme : « Je suis...

Lire la suite...
mardi, 15 octobre 1918

L’armistice attendra

Hier, Le Populaire criait victoire en titrant : « L’Allemagne et l’Autriche-Hongrie acceptent les conditions du président W. Wilson – L’ennemi consent à...

Lire la suite...
mercredi, 16 octobre 1918

Le prince et les bochillons

Les troupes du général Guillaumat progressent sur le front de l’Aisne, où les Grimaldi possèdent quelques domaines.   Il écrit...

Lire la suite...
jeudi, 17 octobre 1918

Demain vacances

Demain, c’est vacances pour les écoliers de la Loire-Inférieure.   La directrice de l’école de filles de la rue Ampère...

Lire la suite...
vendredi, 18 octobre 1918

« Après la victoire »

« Magnifique journée de victoire » titre Le Phare qui énumère ensuite villes et villages repris.   Ce même jour, Georges Clemenceau...

Lire la suite...
samedi, 19 octobre 1918

La « guerre de plein air »

  Le communiqué officiel du 18 octobre, est consacré aux troupes commandées par le général Cuillaumat : « Entre l’Oise et la...

Lire la suite...
lundi, 21 octobre 1918

Les confessions du curé de Saint-Mihiel

Maurice Digo, grippé, est toujours hospitalisé.   Il note dans ses Carnets : « Je discute avec Soubrane (prêtre-infirmier) sur les mensonges...

Lire la suite...
mercredi, 23 octobre 1918

En feuilletant… la correspondance des poilus

Dans le rapport mensuel, daté de ce jour, du commissaire spécial de Nantes au préfet de la Loire-Inférieure on peut...

Lire la suite...