vendredi, 14 mars 2014

Buat (Edmond)

Buat (Edmond)

(1868-1923)

 

Buat (Edmond) Photo

 

 


 

Dictionnaire biographique du lycée

« BUAT Edmond

(1868-1923) 

Élève / Général

Né le 17 septembre 1868 à Châlons-en-Champagne (Marne), fils d’un officier du génie qui achèvera sa carrière à Nantes et y prendra sa retraite. Admis à Polytechnique en 1887, il en sort dans l’artillerie. Il est directeur du cabinet du ministre de la guerre, Millerand, au début de la guerre de 1914-1918. A la demande de Clemenceau, il devient major-général des armées — auprès du général Pétain — le 5 juillet 1918, en remplacement de François Anthoine — lui-même ancien élève du lycée — et le reste jusqu’au 20 octobre 1919 avant de devenir, le 24 janvier 1920, chef d’état-major général de l’armée, fonction qu’il exercera jusqu’à sa mort. Il préside la distribution des prix au lycée le 12 juillet 1920. Il est inhumé à Nantes au cimetière de la Miséricorde, en présence du maréchal Pétain qui revient à Nantes le 10 juillet 1927 pour l’inauguration du monument à la mémoire de Buat. Alexandre Millerand, ancien président de la République, et le général Ragueneau, camarade de lycée de Buat, assistent aussi à cette cérémonie.

Buat (Edmond) Ludendorff La Une

Spécialiste de l’histoire militaire et de la tactique en artillerie, Buat est l’auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur Ludendorff et Hindenburg.

Source : Dictionnaire biographique in Nantes. Le Lycée Clemenceau. 200 ans d’Histoire p. 380 (Nantes, Éditions Coiffard, 2008)


Livre d’Or de la Guerre du lycée

« Buat (Edmond-Léon-Alphonse), Général de Division, Major Général des Armées Françaises, Chef d’État-Major général de l’Armée, Commandeur de la Légion d’Honneur le 11 novembre 1918.

‘Officier Général dont les brillantes qualités militaires se sont affirmées au cours de la campagne dans les nombreux emplois qu’il a occupés. Comme Chef d’État-Major de l’Armée d’Alsace en août 1914, a fait preuve d’une activité et d’une compréhension des situations absolument remarquable. Placé à la tête d’une Brigade, d’une Division, d’un Corps d’Armée, puis d’une Armée, a partout confirmé sa réputation de Chef et obtenu des succès marqués. A, entre temps, montré son talent d’organisateur dans les fonctions qui lui ont été confiées en 1916 à l’État-Major général et, en 1917, comme Commandant de la réserve générale de l’Artillerie. Au cours des opérations particulièrement actives qui se sont déroulées depuis juillet 1918, a su allier, dans les importantes fonctions de Major Général, son remarquable sens tactique à une autorité incontestable. Officier de la Légion d’Honneur pour faits de guerre.’ »

Source : Lycée Clémenceau – Association Amicale des Anciens Élèves – Livre d’Or de la Guerre p. 34

(Nantes, Imprimerie Mthe Chantreau & Cie, 1921)


Buat (Edmond) Monument

Voir aussi sur le site des Archives municipales de Nantes : www.archives.nantes.fr/pages/…/buat_edmond/buat_edmond.htm

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Le Journal d’Edmond Buat, couvrant les années 1914-1923 a été publié en 2015

 

Buat Journal

 

 

  • Buat (Edmond)
  • Année de naissance : 1868
  • Fonction : lieutenant-colonel en 1914 / ancien de Polytechnique / deviendra chef d'Etat-major général des armées
  • Fonction à l'école : élève