mardi, 4 mars 2014

Briand (Aristide)

Portrait d'Aristide Briand

Portrait d’Aristide Briand

BRIAND Aristide

(1862-1932) 

Élève et homme d’État français

« Né le 28 mars 1862 à Nantes où ses parents ont tenu divers établissements : auberge, dépôt de vins ou café-chantant. Le cofondateur en 1901, avec Jaurès, du parti socialiste français, le rapporteur en 1905 de la Loi de séparation des Églises et de l’État, celui qui est à partir de 1906 vingt-quatre fois ministre et onze fois président du conseil, qui partage en 1926 le Prix Nobel de la paix et qui vers 1929 lance l’idée des « États Unis d’Europe », est entré au lycée de Nantes le 15 février 1878 (selon ses biographes) comme interne, pourvu d’une bourse que son professeur du collège de Saint-Nazaire lui a obtenue. En raison de ses bons résultats en troisième, il est dispensé, sur proposition de son professeur principal Amédée Mercier, de la seconde. Au lycée il se lie, dit-on, avec le futur écrivain Charles Le Goffic et le futur peintre Maxime Maufra. Par ailleurs — si l’on en croit divers témoignages — Jules Verne, vers 1877, le prend en amitié, le conduit au spectacle au Théâtre Graslin et le fait monter sur son bateau le « Saint-Michel III ». Briand est donc élève du lycée qui porte depuis 1919 le nom de son adversaire politique : Georges Clemenceau. »

Source : Dictionnaire biographique in Nantes. Le Lycée Clemenceau. 200 ans d’Histoire pp. 377-378
(Nantes, Éditions Coiffard, 2008)


 

« Briand (Aristide), Ministre des Affaires Étrangères, Président du Conseil des Ministres du 12 novembre 1916 au 17 mars 1917, a, en cette qualité, soutenu et fait adopter par les Alliés deux mesures qui devaient avoir l’effet le plus décisif sur la solution de la guerre : l’unité de commandement qui, bien qu’acceptée dès lors, ne fut complètement réalisée que sous le Ministère Clemenceau, et la création de l’Armée d’Orient, avec la constitution du camp retranché de Salonique, qui devait provoquer la victoire définitive des Alliés par la demande d’armistice de la Bulgarie, puis de l’Autriche-Hongrie. »

Source : Lycée Clémenceau – Association Amicale des Anciens Élèves – Livre d’Or de la Guerre p. 33
(Nantes, Imprimerie Mthe Chantreau & Cie, 1921)

  • Briand (Aristide)
  • Année de naissance : 1862
  • Fonction : homme politique / président du conseil
  • Fonction à l'école : élève
  • Date du décès ~= 03/1932
  • Illustre : homme d'État ; ministre de la IIIe République ; président du Conseil de la IIIe République ; rapporteur de la loi sur la séparation de l'Église et de l'État de 1905 ; artisan du rapprochement franco-allemand dans les années 1920 ; prix Nobel de la Paix 1926